Copie écran

En uniforme, cagoulé, un policier lance un appel à ses collègues:

« J’ai honte de ma profession, j’ai honte du métier de policier »
« Maintenant que le Peuple se réveille pour nous, pour nos avantages et ceux de nos enfants, on les castagne. »
« J’ai honte de tous ces collègues qui se battent contre le Peuple alors que  c’est eux qui vont changer les choses. Il faut rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes: majors, officiers, brigadiers, sous-officiers, gardiens de la Paix: rejoignez le mouvement, défendez nos droits »
« Vous tapez sur les gens qui nous payent… »

« Vous voyez les conditions dans lesquelles on travaille, tous les collègues en arrêt maladie, tout le monde est en dépression, y’a des burn out… »
« Il faut commencer à changer les choses mes amis, vraiment je vous demande de rejoindre ce mouvement »

« Quand je vois les Tweets de Macron qui nous félicite de tabasser la population, mais c’est honteux!! »
« Les Gilets Jaunes, continuez le mouvement les gars, la Police va être en rupture de stock de grenades lacrymogènes, de tout ce qui existe pour se défendre, il ne faut pas laisser tomber!! »
« La Police va baisser les bras, tomber les casques et vous rejoindre ».
Il dit être dégoûté d’être en service à l’étranger, sinon il joindrait le mouvement…
Il invite aussi d’autres policiers à faire des vidéos comme la sienne. Il dit à ses collègues: « Réveillez-vous, bougez-vous ».
« J’espère que les collègues vont vous rejoindre, que pleins de flics vont voir cette vidéo ».
« Ils se sont gavés pendant des années »
« Continuez le mouvement, il va y avoir des ruptures de stock, il va y avoir des arrêts maladie… »
A ses collègues: « Vous voulez soutenir les gilets jaunes? Vous n’avez qu’à vous mettre en arrêt de travail!! »
« Merci les Gilets Jaunes »

Continuer votre lecture

Suivant ➜

Être certain de voir nos publications


Facebook réduit considérablement la visibilité des pages à ses membres. Si vous souhaitez voir nos publications, rendez vous sur la page Et cliquez sur "Voir en premier"

Commentaires

commentaires